LES MYSTERES DE TITANS

Depuis que la sonde Huygens s’est posée avec succès sur la planète Titan, la plus grosse lune de Saturne, un monde inconnu et peu hospitalier d'apparence, les scientifiques en apprennent chaque jour davantage sur un corps céleste qui entretient de troublantes similitudes avec la Planète Terre. Cependant, plusieurs énigmes spatiales restent encore à déchiffrer avant de pouvoir considérer cette planète comme une lointaine cousine, ou comme une vraie petite soeur. Le Monde de l’Inconnu vous emmène en voyage dans notre système solaire, à la découverte des mystères de la planète Titan.

Image

 

C’est le 14 janvier 2005 que la sonde Huygens s’est posée en douceur sur le sol de Titan après un voyage de plus de 7 ans. Dès la réception des premières données, les scientifiques responsables de la mission se sont aperçus de l’importance de cette planète, susceptible de nous aider à mieux comprendre les origines de la vie.

Tout d’abord parce que Titan est le seul astre du système solaire possédant une atmosphère plus dense que la terre, mais surtout parce qu’il semble regrouper tous les éléments nécessaires à l’apparition de la vie ! Ainsi, si l’atmosphère est composée d’environ 94% d’azote et de 5% de méthane, la sonde a également enregistré des traces très inattendues d’ammoniac et d’aérosols complexes qui démontrent la présence de réactions chimiques.

Par ailleurs, l’analyse de certaines zones souligne une forte teneur en éléments organiques, des macromolécules contenant également du carbone, de l’oxygène et de l’hydrogène. Autant de composantes qui intéressent tout particulièrement les exobiologistes, qui estiment que la Terre devait ressembler à ça juste avant l’apparition de la vie... Titan est donc bien plus qu’une ‘copie glacée de la Terre’, comme l’imaginaient la plupart des chercheurs avant l’atterrissage d’Huygens.

Titan : des paysages dignes de la planète bleue !

Image

 

Quant à la structure géologique révélée par les 360 clichés pris par la sonde Huygens lors de sa descente dans l’atmosphère de Titan, elle rappelle sans équivoque des paysages de notre planète Terre. Réseaux complexes de fleuves, surfaces variées et accidentées, anciens lits de lacs et d’océans, les images de Titan proposent de troublantes similitudes avec les paysages de notre planète bleue. Une preuve que la lune de Saturne est géologiquement active et que sa surface continue d’évoluer avec les années.

Une fois les premières données assimilées, les scientifiques se sont alors fortement questionnés sur l’origine d’une telle présence de méthane dans l’atmosphère de Titan. En réalité, il semble bien que le cycle du méthane sur cette planète soit semblable au cycle hydrologique sur la Terre. Mais pas de lacs ou d’océans de méthane sur Titan ; on estime en revanche qu’il existe dans les sous-sols de vastes réservoirs composés d’eau liquide et d’ammoniac. Un cryo-volcanisme actif pourrait également être à l’origine des rejets de méthane dans l’atmosphère.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.