Métamatériaux

UN BOUCLIER D’INVISIBILITÉ...

 

Metamateriaux

 

 

« Ce n'est pas de la science-fiction puisque la théorie scientifique existe. Il est théoriquement possible de faire toutes les choses que fait Harry Potter avec sa cape d’invisibilité, mais nous sommes encore limités par nos capacités actuelles en ingénierie » Professeur John Pendry.

Tout comme dans les aventures d’Harry Potter, qui dispose d’une cape le rendant invisible lorsqu’il la porte, le professeur Pendry de l’Imperial College de Londres envisage très sérieusement de mettre au point un tissu spécial capable de vous faire disparaître ! Le défi technologique consiste en réalité à utiliser de nouveaux matériaux qui ont pour propriété de détourner ou d’absorber la lumière et tous les types de radiations électromagnétiques... à l’instar des trous noirs dans l’espace. En enveloppant un objet dans ces matériaux nouvelle génération, ce dernier deviendrait donc totalement invisible et indétectable. « Cela revient à faire couler les ondes électromagnétiques comme l’eau autour d’un galet : la lumière doit contourner une zone et repartir de l’autre côté sans montrer aucune perturbation » explique le professeur Pendry dans les colonnes de la revue “Science”. Ses collègues américains de la Duke University sont également convaincus que leurs recherches ne seront pas vaines : si les métamatériaux n’existent pas encore, les physiciens travaillent sur un modèle d’assemblage le plus efficace possible à l’échelle nanoscopique, et pensent pouvoir développer un premier démonstrateur dans les prochains 18 mois. 

 

... POUR DES APPLICATIONS MULTIPLES

 

 

Une utilisation dans la technologie militaire vient bien sûr immédiatement à l’esprit : avec le développement de la “cape d’invisibilité”, masquer un avion, un char, voire une base entière, deviendrait un jeu d’enfant. Le matériel sensible et les troupes ne pourraient plus être repérés par les satellites ennemis, ni par les radars, puisque les ondes radios et électromagnétiques seraient également détournées par le bouclier d’invisibilité. Ce n’est donc pas un hasard si la DARPA du Pentagone (agence américaine des projets de recherche avancée de la Défense) se montre très intéressée, et elle soutient financièrement les travaux des physiciens... En revanche, impossible pour le moment d’envoyer des “soldats invisibles” espionner les lignes ennemis ou les ambassades étrangères ; en effet, puisque les métamatériaux détournent la lumière, la personne qui portera ce type de tissu spécial sera dans le noir absolu ! 

D’après les premières estimations, les premiers “boucliers d’invisibilité” pour les ondes radios pourraient être opérationnels d’ici 2 à 5 ans, tandis que ceux destinés à détourner les ondes lumineuses devraient prendre une bonne décennie pour être parfaitement au point. Reste donc à passer de la théorie à la pratique : faisons confiance aux progrès exponentiels dans l’ingénierie pour parvenir d’ici peu à ce petit miracle...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×