Depuis votre plus jeune âge, on vous a expliqué qu’il ne fallait pas se mettre les doigts dans le nez… Et encore moins de manger ce qu’il y a dedans ! Pourtant, ce diktat vient d’être mis à mal par les observations d’un scientifique canadien qui explique que manger vos crottes de nez renforcerait votre système immunitaire.

Crotte

« Ne mets pas tes doigts dans le nez, c’est dégoûtant ! » est une phrase souvent répétée dans l’éducation d’un enfant. Et ce sans parler du fait de manger ses propres crottes de nez !

Eh bien figurez-vous que Scott Napper, biochimiste à l’Université de Saskatchewan au Canada, a lancé l’hypothèse que manger son mucus nasal était bon pour la santé !

Cette hypothèse est : « En consommant ces agents pathogènes capturés dans le mucus, cela pourrait-il être un moyen de faire connaître tout cet environnement à votre système immunitaire ? » Le biochimiste a remarqué que le mucus nasal (la morve) pouvait avoir un goût légèrement sucré ce qui, selon lui, serait un signal pour inciter l’organisme à en consommer et ainsi se défendre contre les agents pathogènes qui y sont contenus.

Scott Napper renchérit : « J’ai deux belles filles qui passent une quantité incroyable de temps avec un doigt dans leur nez. Et à coup sûr, leur doigt va droit dans leur bouche après. Pourrait-il simplement signifier qu’elles font ce qu’elles sont censées faire ? »

Il explique que d’un point de vue évolutif, nous sommes passé d’environnement très sales, remplis de microbes, à des environnement propre où l’hygiène prend une place très importante. Selon lui et d’autres théories, le besoin que nous avons à vouloir garder nos environnements stériles ne jouerait pas en notre faveur.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Nathalie cazenave
  • 1. Nathalie cazenave | 04/04/2017
Non merci sans façon

Ajouter un commentaire

 
×