CHRONOLOGIE DU FUTUR

Quelles sont les grandes découvertes scientifiques à attendre de ce siècle naissant et prometteur dans de nombreux domaines ? Plusieurs futurologues travaillent d’arrache-pied sur la chronologie de notre futur probable des grandes étapes à venir ; celles qui bouleverseront notre manière de vivre ou de percevoir notre environnement. Technologie, sciences, santé, Espace, cosmos ... avec ce dossier spécial, découvrez enfin ce que le futur vous réserve !

Si le 1er janvier apparaît le premier outil de silex...

Compressé sur une seule année, voici ce que donne le calendrier de l’évolution technologique de l’Histoire de l’Humanité : 

« Si le 1er janvier apparaît le premier outil de silex, il faudra attendre le 15 octobre pour que l’Homme découvre le feu, ouvrant la voie à des outils plus élaborés. Avec la révolution néolithique, l’agriculture commence le 30 décembre à 17h. C’est le 31 décembre à 23h30 que la machine à vapeur est mise au point. L’énergie nucléaire est libérée à 23h54 et 35 secondes, précédant la microélectronique de quelques secondes. Quant aux progrès les plus considérables, ils sont à venir dans les 5 prochaines minutes... »
R.Leguen, Les enjeux du progrès, 1983


C’est en s’intéressant aux progrès des sciences et de la technologie que la futurologie permet de dresser les chemins potentiels que l’Humanité s’apprête à emprunter. Il ne s’agit bien sûr que d’hypothèses ; certaines sont plus probables que d’autres, mais toutes ont une chance de se réaliser un jour, en fonction des choix que nous prendrons dans les prochaines années et les prochaines décennies...

Espace

Espace1

2020-2030 : exploitation de l’Hélium 3 lunaire et hôtels en orbite
La NASA s’est donné jusqu’à 2018 pour concevoir le meilleur type de mission lunaire pour y installer une base et entreprendre l’exploitation de l’Hélium 3 (mais aussi de l’eau, de l’hydrogène et du régolite).
La Chine et la Russie sont également déterminés à ne pas rater cette nouvelle conquête de la Lune, qui aboutira à la commercialisation sur Terre de produits venus de l’espace. Par ailleurs, le développement du tourisme spatial dans les prochaines années pourrait aboutir à la construction d’hôtels en orbite, qui accueilleraient les visiteurs entre 2 navettes. Panorama garanti !

2030-2050 : voyage en hibernation et ascenseur spatial
Dès les années 2030, les premières missions habitées à destinations lointaines pourraient bénéficier d’une mise en hibernation des astronautes ; certains voyages pouvant durer plusieurs mois, voire plusieurs années, cette technique de ralentissement du métabolisme humain sera probablement privilégiée par les experts, à moins qu’on n’arrive d’ici-là à voyager à la vitesse de la lumière (voir notre rubrique ‘dernières minutes’) !
Quant à l’ascenseur spatial, il s’appuie sur le développement des nanotechnologies, plus particulièrement des nanotubes de carbone. Bien plus résistant que l’acier ou que le kevlar, ces nanotubes pourrait s’étirer sur des centaines de milliers de kilomètres, créant ainsi un câble qui relierait l’équateur de la terre à des bases en orbite...
Un système destiné à remplacer progressivement les navettes spatiales pour l’orbite basse, car l’ascenseur est beaucoup plus économique et fiable.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×