Indonésie: mystérieuse créature

Un groupe de motards près de Banda Aceh, au nord de l’île de Sumatra, a rencontré un «être humanoïde» de très petite taille qui a été identifié par certains comme un membre possible d’une tribu mythique de Pygmées qui n’a pas été aperçue depuis le XVIIe siècle.

Dans la vidéo de la «rencontre rapprochée», l’un des motards tombe alors que à l’être mystérieux traverse devant lui, sortant de la forêt.

Peu de temps après, ses collègues se mettent à la poursuite de ce qui semble être un petit humanoïde mi-nu armé d’un rondin de bois, qui parvient à s’échapper rapidement dans les hautes herbe le long de la route.

Alors qu’ils s’acharnaient pour ne pas perdre la trace du mystérieux humanoïde, les motards descendent de leurs motos et entrent dans les feuillages denses à pied. Ils ont retrouvé que l’objet en bois que le soi-disant pygmée portait sur lui.

Selon les reportages du Daily Mail, les membres de la tribu «mythique» Mante sont dits être beaucoup plus petits qu’un homme moyen, pas plus de 1,5 mètre de hauteur.

La seule preuve de cette tribu remonte au XVIIe siècle, lorsque deux pygmées ont été capturés et présentés au Sultan.

Depuis lors, personne n’a entendu parler de cette tribu mystérieuse. Beaucoup croyaient qu’ils avaient officiellement disparu, bien que de nombreuses personnes laissent entendre qu’ils n’ont pas été aperçus depuis le 17e siècle, peut-être parce que, selon le compte du folklore local, ils sont dans une communauté très fermée et ont tendance à fuir tout contact avec l’homme civilisé.

Selon les experts, au moins sept tribus vivent encore dans la province d’Aceh, dans le nord du pays. Curieusement, il n’y a toujours pas eu d’expéditions scientifiques pour établir un contact avec les tribus.

Ces êtres mystérieux sont-ils des hobbits ?

En 2003, les restes d’une espèce ancestrale différente de l’hominidé moderne ont été exhumés sur l’île de Flores en Indonésie, de l’autre côté de l’archipel où le présumé pygmée a été observé.

Cette découverte a généré un débat anthropologique sans précédent qui persiste encore jusqu’à ce jour. Une partie de la communauté scientifique continue à s’accrocher à l’idée que les hobbits ne représentent pas une espèce différente; et affirment d’autre part, que c’est un humain avec des anomalies anatomiques résultant du phénomène de nanisme.

Sources: Le nouvel ordre mondialAncient CodeComplotiste, le 1er avril 2017.

NDLR: Ce n’est pas un poisson d’avril puisque la vidéo a été diffusée le 22 mars dernier.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×