REGENERATION DE NEURONES!!!

Ces derniers mois, plusieurs études dans le domaine des neurosciences ont une nouvelle fois fait progresser nos connaissances sur l’organe les plus mystérieux du corps humain : le cerveau. L’occasion de faire le point sur les quelques secrets percés par les scientifiques, et de s’intéresser tout particulièrement à une étonnante capacité : celle de la régénération de neurones ! A la découverte des mystères de notre cerveau, vers un monde inconnu ...

Régénération de neurones ! La clè de l'intelligence

Des dogmes établis par la Science depuis des décennies viennent de tomber ; cette fois, c’est la plasticité de notre cerveau qui remet en question bien des certitudes. Ainsi, vous a-t-on probablement appris à l’école que nous naissions tous avec un ‘capital neurones’, qui ne faisait que décliner inéluctablement une fois arrivé à l’âge adulte. « C’était faux ! » prévient Pierre-Marie Lledo, directeur du laboratoire ‘Perception & Mémoire’ de l’Institut Pasteur. « Plusieurs équipes ont accumulé pendant une décennie les preuves d’une neurogenèse adulte chez l’oiseau, le rat, le primate et enfin l’homme. Un processus de régénération qui surviendrait sous l’effet de différents facteurs dont l’apprentissage, l’exercice physique, ou encore le bien-être ! » poursuit le spécialiste. Quel que soit notre âge, de nouveaux neurones sont donc quotidiennement fabriqués et mis à notre disposition… mais attention, ils meurent en quelques mois seulement s’ils ne sont pas stimulés par un apprentissage ou des exercices de mémorisation ! Il est d’ailleurs intéressant de noter que les 2 régions cérébrales impliquées dans cette production de neurones frais – le bulbe olfactif et l’hippocampe – sont des zones impliquées dans le processus de mémorisation et d’apprentissage… Par ailleurs, une étude d’Elizabeth Gould, de l’Université de Princeton, démontre qu’au moins un facteur peut stopper totalement cette production de nouveaux neurones : le stress ! Reste désormais à trouver un moyen d’envoyer ces neurones tout neufs vers d’éventuelles zones lésées du cerveau ; une technique qui permettrait de combattre efficacement les maladies dégénératives comme Alzheimer et Parkinson, ainsi que les accidents cérébraux.

Cellules gliales : la clé de l’intelligence ?
Les cellules gliales ont longtemps été considérées comme un simple ‘lubrifiant’ entre les neurones ; il semble au regard des dernières recherches en neurosciences, qu’elles aient été largement sous-estimées ! En réalité, les cellules gliales auraient un rapport direct avec l’intelligence et la mémoire… et seraient capables de se transformer en neurones si besoin est ! « 5 à 10 fois plus nombreuses que les neurones, les cellules gliales jouent un rôle dans la création d’une trace mnésique. Nous sommes en train de démontrer que certaines cellules gliales sont en outre capables de se transformer en neurones en cas de lésion » s’enthousiasme Pierre-Marie Lledo. Les mystérieuses cellules gliales ont-elles un lien direct avec les capacités intellectuelles ? La neuroanatomiste Mariane Diamond a en tout cas observé dans le cortex du cerveau d’Einstein un nombre anormalement élevé de cellules gliales !

 Commander à une machine par la pensée…

Pouvoir piloter une voiture ou se servir d’un ordinateur par la seule force de la pensée est un fantasme récurrent, mais qui semble relever de la pure science-fiction. Pourtant, des primates arrivent d’ores et déjà à commander à un robot grâce à des microélectrodes implantées dans leur cerveau ! La ‘télépathie’ cerveau/machine est-elle a notre portée ? Les scientifiques en sont convaincus, et développent en ce moment même des interfaces spécialement conçues pour pouvoir diriger un ordinateur par la pensée. Le principe apparaît simple en apparence : les microélectrodes implantées dans le cortex moteur transmettent un signal électrique vers un ordinateur, qui filtre et analyse les informations. Il suffit alors de penser à une action précise pour que la machine anticipe votre désir ! Expérimentée avec succès sur des rats puis sur des primates, la mise en pratique sur l’homme a également été positive avec le développement d’une prothèse de bras artificielle commandée par la pensée. Mais il faudra s’armer de patience avant de voir apparaître cette technologie à grande échelle, comme le confirme Miguel Nicolelis, professeur au centre de neuro-ingénierie à l’Université de Duke en Caroline du Nord : « Ces expériences dureront encore probablement plusieurs années. Car aussi sensationnels que soient les résultats obtenus sur des rats, des singes, et plus récemment sur des êtres humains, ces interfaces cerveau-machine ne sont pas mûres pour sortir des laboratoires ». En effet, il reste à créer des électrodes sans fil à implanter directement à l’intérieur du cortex, augmenter leur durée de vie, et supprimer tout risque d’infection lié à leur mise en place dans la calotte crânienne. Des algorithmes de calculs plus performants sont également à développer pour que même des mouvements complexes puissent être commandés par la pensée. 


Les avancées dans les neurosciences font chaque mois progresser la compréhension de la formidable machine qu’est le cerveau. Mais il reste encore beaucoup à faire pour percer tous les secrets que cache cet organe incroyable, dont chaque zone recèle son lot de mystères…

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×